Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

The car of the future

Version française

En fait (et légalement) c'est un vélo. Enfin un tricycle. Avec une carrosserie. Voilà. Merci de votre visite.


Just kidding.

Je déconne.

 

La première fois que j'ai entendu parler des vélos couché c'est quand mon père m'a dit qu'on pouvait aller à 80 km/h avec. Je me suis rendu compte plus tard que c'était très exagéré. Je vous parlerai de vitesse plus tard.

Et puis début août 2008 j'ai crevé avec mon vieux vélo pourri. Pas grave, je vais m'en acheter un autre ! Alors j'ai regardé les vélos sur Internet et là je me suis rappelé ce que mon père m'avait dit. J'ai regardé les vélos couché ! Et j'ai découvert... Les VELOMOBILES !

J'ai passé le mois qui a suivi à les étudier sur Internet et le 4 septembre je suis allé là :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et j'ai essayé ça :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le truc le plus important c'est qu'on voyait rien à travers le pare-brise en plexiglas, y compris les rétros ! A part ça yavait pas de dérailleur de plateaux, pas de carter de chaîne (J'ai perdu 10 cm de lacet et ai tout sali mon pull), et pas de marche arrière ! Pour reculer fallait sortir le bras (du mieux qu'on pouvait) par le pare-brise et tirer sur le pneu ! J'ai pas été vraiment impressionné par la vitesse non plus (dans les 35 km/h). Tout ça pour 5000 €, je suis rentré chez moi !

Sinon c'était la première fois que je voyais un vélomobile et j'ai trouvé ça... petit. Sur les photos on s'imagine que ça a la taille d'une voiture, même si on sait que c'est plus petit. J'ai aussi pensé : ben faut assumer de conduire ça dans Paris ! Enfin faut pas vouloir passer incognito :-)

 

J'ai continué à regarder des sites comme HPV et Bentokaz et près d'un an plus tard je suis allé là :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et j'ai essayé ça :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors cette fois la vitesse du truc m'a vraiment pas impressionné ! Il était lent, lourd et pas du tout aérodynamique ! Bien sûr en poussant l'accélérateur, là on fonçait ! (Yavait un moteur électrique). Mais les accélérateurs sont interdits en France tout comme les moteurs non déclanchés par le pédalage. Et le guidon rentrait dans les portes ! Portes un peu trop souples d'ailleurs. Je me voyais pas laisser ça n'importe où dans Paris.

Alors je suis rentré chez moi !

6 mois plus tard j'ai eu le grand honneur de recevoir un mail de Carl Georg Rasmussen, le créateur du Leitra, qui m'a dit que quelqu'un en avait un à Paris ! Je l'ai appelé et j'ai essayé le truc ! Cette fois c'était génial. C'était décidé, mon vélomobile serait un Leitra ! Ou plus exactement un Thunderstorm. Le hic c'est que cette voiture de mes rêves coûte 10000 € avec moteur électrique !

Comme un avion sans ailes (et sans moteur électrique)


Just kidding.



6 mois plus tard j'ai trouvé ma voiture sur HPV, c'était une Leitra et elle coûtait 10 fois moins cher !

Donc je suis allé là :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai démonté le Leitra et je l'ai mis sur et dans la voiture de mon père (merci Papa) :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et je suis rentré chez moi ! Je suis arrivé à 4h du mat, j'ai eu du mal à descendre le tricycle du toit. (A Bielefeld le vendeur m'avait aidé à le monter parce qu'il est tellement lourd que je ne peux pas le porter tout seul ! ) Finalement je l'ai fait rouler sur le pare-brise et le capot.


Je l'ai laissé dormir 3 jours dans mon garage puis je l'ai réparé ! J'ai débloqué les roues, réglé le frein arrière, gonflé les pneus et en voiture Simone ! :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis j'ai remis la carrosserie et j'ai fait  20 km ("décapoté") ! C'était pas du gâteau. C'était tellement dur de monter les côtes que j'ai sué comme jamais. Sur le plat on se traîne (Mais ça devrait s'arranger en gonflant mieux les pneus) et on peut pas vraiment foncer dans les descentes parce que les roues sont tellement proches les unes des autres que c'est super instable. 1h30, 12 km/h de moyenne. Moins d'un mois plus tard je me suis acheté un moteur ! 800 €, d'occasion. Je ne savais pas encore que ça me prendrait plus d'un an pour le faire poser dans le bouzin.


Quelques jours plus tard je suis allé chez Picard ! A peu près le seul endroit possible parce que pas trop éloigné et que je peux garder un oeil sur l'engin depuis le magasin. A la sortie yavait une petite fille bobo qui ouvrait des yeux comme des soucoupes ! Et elle a insisté pour que sa mère la laisse me regarder partir ! Donc le Leitra  a beaucoup de succès avec ces enfants,  les vieux mâles , les pré-ados mâles et... les belles femmes, enfin en général elles me sourient. Les ados femelles se marrent. Les enfants pauvres aussi. Les trentenaires et quadras mâles sont intéressés en général, ils posent des questions, comme les vieux.


3 mois plus tard j'ai dérouillé le Leitra au Framéto : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 mois plus tard j'ai gonflé les 3 pneus à 5 kg. Ca roulait mieux.

 

3 mois plus tard yavait une grosse promo sur le bio dans mon supermarché, j'ai pu tester la grande contenance du coffre :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous ces derniers mois j'ai essayé de trouver des rallonges, des manivelles plus courtes et des rayons bien sûr parce que le type qui m'avait vendu le moteur avait des roues de 26" et les miennes sont des 20". Finalement j'ai fait rallonger les câbles dans un magasin d'électronique. (Matra, l'importateur Bionx en France est tellement nul que non seulement la France est le seul pays où on ne peut pas acheter de batteries li-ion mais en plus ils refusent d'y vendre des rallonges et leurs rayons sont gros comme des spaguettis, que j'ai quand même eu après des semaines de recherche) ! Enfin c'était le verdict d'Anne-Marie, la mécano sympa de Gepotto. Elle a réparé les freins avant et changé le pneu arrière pour un plus fin. Ca roulait encore mieux! 100 €, elle m'a dit que ça lui avait pris la matinée.


Je pouvais partir loin ! (Sur le plat). J'ai fait les bords de Marne. Le 7 juillet 2010 j'ai battu mon record, j'ai fait 25 bornes. Le 10 je suis allé à Levallois (moins sympa que la Marne). J'étais tellement crevé que quand je suis sorti du Leitra je suis retombé dedans ! Mais je ne sentais pas vraiment de fatigue, notamment musculaire. Marrant. Et le 13 je suis allé chez mes parents, je me suis paumé dans Colombes, Bois-Colombes, Colombes chaipaquoi de mes 2, total j'ai dû faire dans les 35-40 bornes. Record battu.

Le lendemain j'ai pris mes nièces à bord !

 

Et puis j'ai rebattu mon record, je suis allé à Gournay-sur-Marne et j'ai fait 50 bornes. Moyenne 10 km/h comme d'hab. Pourtant j'ai eu l'impression de speeder. J'ai noté un défaut du Leitra : il est large ! Il y a beaucoup de pistes sur lesquelles on ne peut entrer parce que bien sûr leurs entrées n'ont pas (et ne sont toujours pas) conçues pour les vélomobiles. J'ai aussi vérifié un truc que le propriétaire du Leitra que j'avais essayé m'avait dit : les cailles sont très agressifs contre lui. Je suis passé près d'une bande et l'un d'entre eux a latté mon bolide.